Menu Me rappeler Devis gratuit Entreprise
Installation clé en main > L'installation professionnelle de votre clôture, pergola, portail, ou carport > Éviter les malfaçons pour l'installation de votre clôture ou de votre pergola : toutes nos solutions

Éviter les malfaçons pour l'installation de votre clôture ou de votre pergola : toutes nos solutions

Faire réaliser ses travaux d'installations extérieures par un professionnel n'est pas nécessairement une garantie contre les pièges et les arnaques. Vous pouvez éviter les malfaçons sur votre clôture, pergola, portail, portillon, carport, etc. Daniel Moquet, spécialiste depuis plus de 40 ans vous donne quelques conseils pour vous prémunir.

Comment reconnaître une malfaçon ?

La malfaçon se définit comme étant un défaut ou une imperfection d'une construction ou d'un ouvrage. Elle provient d'une mauvaise réalisation des travaux par l'entreprise.

Vous pouvez avoir fait le choix de matériaux de qualité pour votre clôture, votre pergola, ou votre carport, si l'équipe n’exécute pas le travail correctement, vous pouvez subir des malfaçons.

Des malfaçons peuvent apparaître sur le mur, sur les panneaux de votre portail ou de votre clôture, sur les poteaux de votre pergola, etc.

Comment agir en cas de malfaçons ?

Vous devez dès que vous remarquez les malfaçons sur le chantier en avertir l'entreprise. Parlez-en à l'équipe sur place ou lors de la réception des travaux. Adressez un courrier recommandé avec accusé réception, si le désordre persiste. Vous pouvez évoquer dans ce courrier la responsabilité contractuelle du professionnel.

Si vous n'obtenez aucune réaction de l'entreprise, vous pouvez faire constater les malfaçons par un huissier de justice. Ce dernier dressera un procès-verbal de constat qui vous sera utile dans le cadre d'une procédure. Si vous souhaitez engager une procédure, vous pouvez saisir le juge avec l'aide d'un avocat. Le juge pourra mandater un expert, pour établir les vices et désordres sur votre clôture, pergola, carport, pergola, etc.

Les solutions amiables à la malfaçon : quelles sont les limites ?

Avant d'engager toute procédure contre l'entreprise en charge de la réalisation de vos travaux, vous devez trouver une solution amiable. Le professionnel peut actionner les garanties et éventuelles assurances. Vous devez adresser un courrier recommandé au constructeur. Vous pouvez joindre des photos des malfaçons sur votre clôture, portail, pergola, etc.

Cependant, si l'entreprise ne s'exécute pas, ou qu'elle ne dispose pas des garanties nécessaires, vous devrez engager une procédure judiciaire pour obtenir réparation.

Entreprise compétente et reconnue : comment vous prémunir des malfaçons ?

Avant de signer votre devis, vous devez d'abord vous renseigner sur l'entreprise. Pour cela, les avis sur internet peuvent parfois être utiles. Vous pouvez également réclamer que celle-ci vous présente plusieurs types de garanties :

  • La garantie de parfait achèvement qui couvre les malfaçons un an après la réception des travaux.
  • La garantie biennale qui garantit le bon fonctionnement.
  • La garantie décennale qui concerne les vices touchant la solidité d'une construction ce qui la rend impropre à sa destination, ainsi que les éléments faisant corps à l'ouvrage.

Pendant toute la durée du chantier, n'hésitez pas à surveiller les travaux et parler avec l'équipe qui réalise les travaux. Enfin, lors de la réception du chantier, émettez toutes les réserves sur tous les défauts, désordres ou malfaçons que vous pouvez constater.

Vous pouvez éviter les malfaçons pour votre projet de clôture, pergola, portail, carport ou portillon. Chez Daniel Moquet, nous avons signé la charte Qualité/Réactivité. Vous avez également la possibilité de porter réclamation directement sur notre site.

Autres articles qui pourraient vous intéresser